soin visage

J’ai enfin testé le Meltdown Makeup Remover d’Urban Decay…

IMG_1193[1]

Nous désirons toutes que notre maquillage tienne jusqu’au soir ! Les marques l’ont bien compris et elles nous créent de plus en plus de produits dans ce sens ! Leurs nouveaux rouges à lèvres, fonds de teint et autres makeup sont ultras pigmentés et formulés à base de cire, pour les rendre waterproofs. Grâce à cela, on s’épargne de nombreuses retouches dans la journée et nous leurs sommes très reconnaissantes, pas vrai 😉 ? Mais, quand on doit retirer tout ça, cela devient un calvaire, car on a beau frotter, il reste toujours des traces ! Depuis quelques années, on a vu apparaître les huiles démaquillantes sur le marché français, notre corvée du soir, c’est alors presque transformer en plaisir 😉 ! Cette technique issu des « layerings » (routines de soins asiatiques), est notre meilleure alliée pour ne pas devenir rouge comme une tomate 😉 ! En effet, les corps gras qu’elles contiennent vont décoller en douceur tous les pigments même les plus coriaces ! Urban Decay surfe sur la vague du « long wear » et sort à son tour un spray démaquillant « révolutionnaire » mais oil free pour le coup, le Meltdown Makeup Remover… Depuis des semaines, toute la blogosphère se l’arrache !!! Mais est-il si fantastique qu’on le dit ?

***

Ce que dit la marque : 

« Spray démaquillant Meltdown – Le démaquillage plaisir
Si vous aussi vous subissez au quotidien le cauchemar du démaquillage, ce nouveau spray démaquillant est fait pour vous !
A la fois doux et puissant, il libère une brume légère ultra efficace qui dissout instantanément toutes les traces de maquillage, même le mascara waterproof !
Le résultat est bluffant, un « pschitt » et tout disparaît ! Notre formule révolutionnaire, sans eau ni agent de remplissage, contient seulement trois ingrédients, dont la vitamine E aux vertus nourrissantes. Il convient parfaitement aux peaux sensibles.« 

15-Urban Decay Logo (Full Monty) (1)
Crédit photo : www.pixcophotobooth.com

***

Ce que j’en pense :

Packaging et contenance 

Je ne suis pas très fan du côté clinquant presque too much des packagings Urban Decay, mais ça n’est pas un critère rédhibitoire chez moi, surtout lorsqu’il s’agit d’un produit de soin. Le flacon coûte 20 € pour 100 ml, c’est moitié moins que la plupart de ces concurrents ! Il est en plastique, pour les maladroites, ça évite la casse en cas de chute 🙂 ! Et là, on arrive au truc dont je n’ai  absolument pas compris l’utilité… il y a deux bouchons, mais pour quoi faire ?? Qu’il y est un grand bouchon pour éviter que le spray ne se dévisse dans les valises, je trouve ça top, d’autant qu’il tient bien, mais à quoi sert le second ??

Processed with MOLDIV

L’odeur et la composition 

Il n’y a absolument aucune odeur, quel dommage ! J’aime tellement cet aspect sensoriel dans les produits de soin ! J’adore les sentir avant de m’en servir, cela fait partie de mes rituels cocoonings et là je suis frustrée… Il n’y a que trois ingrédients, chouette me direz-vous et bien non, hélas… Pourquoi ? Le premier composant, Cyclopentasiloxane, est un silicone perturbateur endocrinien, il peut être très allergène et il est à bannir pour les personnes fragiles (femmes enceintes, adolescents, enfants…), sympa ! Le deuxième, Caprylyl methicone, encore du silicone, est utilisé comme agent hydratant et depuis quand le silicone hydrate ??? Et le troisième, Tocopheryl acetate, c’est la vitamine E, bonne idée, mais le souci, c’est que les formules siliconées qui contiennent cette molécule sont chimiquement stabilisées pour éviter l’oxydation, du coup la vitamine E ne pénètre pas dans l’épiderme, donc, l’effet antioxydant est inévitablement inexistant… Je crois que ce chapitre parle de lui-même…

IMG_1196

L’efficacité 

J’apprécie le fait de le vaporiser directement sur mon visage, moi qui suis maladroite, ça m’évite d’en mettre partout ! Le problème, car oui il y en a encore un, c’est qu’au moment de la pulvérisation, des microgouttelettes retombent sur le décolleté, il faut donc prendre des précautions pour ne pas tacher ses vêtements. Du coup, j’ai décidé de le pschitter dans le creux des mains, mais je perds ainsi tout l’intérêt du format spray !!! Cependant, c’est un démaquillant très facile à utiliser et à rincer, enfin du positif 😉 ! Oui, mais ce sera de courte durée, car justement, après l’avoir rincé, il reste un film gras sur la peau, cela est dû à l’agent « hydratant » siliconé ! Je savais qu’il contenait des silicones et habituellement ça ne me dérange pas pour ce type de produit, puisque je le rince. Le souci avec celui-là, c’est que le silicone reste à la surface de la peau et comme il s’agit d’un produit de soins visage, ça me gêne énormément, car je ne tiens pas à voir apparaître des boutons !!! Fort heureusement, je suis une adepte du double nettoyage 😉 , ça va me permettre de le terminer ! C’est d’ailleurs à cause ou grâce à cette routine, que je suis aperçue qu’il restait du fond de teint sur mon coton imbibé d’eau micellaire !! Pour les yeux, il ne démaquille rien du tout, il étale les pigments, c’est tout ! Je suis hyper déçue par son efficacité, c’est pourtant pour cette raison que la blogosphère beauté s’est affolée à son sujet !!!  Après plusieurs essais, je ne comprends toujours pas en quoi ce produit est révolutionnaire ??

IMG_1199
La texture ressemble à de l’eau grasse. Plus nulle comme description, tu meurs 😉 !

***

J’adore le maquillage Urban Decay et je n’ai jamais été déçue jusque là, mais avec ce démaquillant « Meltdown Makeup Remover », je pense… non j’en suis sûre, c’est le plus gros flop que j’ai eu ces derniers temps !!! Quelle déception, aucun des critères qui m’avaient séduite à la base ne sont remplis. Je ne peux pas m’en servir comme spray, il n’est pas du tout efficace et la composition allégée est en réalité cracra ! Bref, je vous conseille de garder vos sous pour d’autres nouveautés ou produits qui en valent vraiment la peine, comme leur nouvelle palette de fards à paupières la Naked Heat ;-), une véritable petite bombe atomique !

3605971553936_naked_heat
Crédit photo : www.urbandecay.fr

Cette merveille est disponible le 1er Août sur l’eshop français d’Urban Decay et le 16 Août sur l’eshop de Sephora ainsi que dans ces boutiques distributrices de la marque.

***

Et vous, vous avez acheté le démaquillant, Meltdown Makeup Remover ? Est-ce que vous êtes de mon avis ou bien pas du tout ? Dites-moi ce que vous en avez pensé dans  les commentaires…

Pleins de zouzous mes zazous !

Perle

Pour vous inscrire à la newsletter et faire partie de la famille LuNaé 😉 , c’est simple ! Revenez sur la page d’accueil et rentrez votre adresse mail dans l’espace qui se trouve tout en haut de cette page, à droite. Bienvenue chez moi et chez vous à présent 😉 ! 

Envie de plus de lecture 😉 ? Je vous propose :

IMG_1167[1]

 

IMG_0606[1]

IMG_0241[1]

NAILBERRY – Vernis végétalien !

 

5 commentaires sur “J’ai enfin testé le Meltdown Makeup Remover d’Urban Decay…

    1. Coucou la miss ! Quelques fois le basique est ce qu’il y a de mieux, surtout dans ce cas là 😉 ! Merci pour ton commentaire et pour ta visite sur LuNaé et à bientôt j’espère !!! Bisous

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s